Rencontre générale de la FREE : un foisonnement de nouveaux projets nécessite un soutien accru des Eglises

FREE

La dernière Rencontre générale de la FREE a montré que la fédération déborde de vie et de projets. Mais elle aurait besoin d'un soutien financier plus important de la part des Eglises locales et des particuliers. Un déficit de 20'000.- minimum a été accepté, dans un contexte où la fédération a réduit de 100'000.- son train de vie.

Par Claude-Alain Baehler | le mercredi, 25 novembre 2015

La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 21 novembre à Oron-la-Ville, a montré une fédération en tension entre deux dynamiques contradictoires. D'une part, plusieurs projets enthousiasmants témoignent d'un dynamisme bien réel et de besoins financiers en conséquence. D'autre part, une baisse importante des dons des Eglises empêche d’assurer le budget tel qu’il était proposé pour 2015.

Ainsi, une nouvelle Eglise en formation a demandé – et obtenu – sa place dans la FREE. Nommée Multi.7, elle désire devenir une communauté de proximité dans trois quartiers contigus d'Yverdon-les-Bains : Prairie, Sous-Bois et Villette.

« Nous voulons une communauté ouverte chaque jour, explique Valentin Cruchet, l'un des sept initiateurs du projet. Nous allons développer un moment de prière cinq matins par semaine, un culte le dimanche, un repas le mardi, des débats à propos de la pertinence de la foi, des projets de commerce équitable, du soutien scolaire, etc. »

Le service aux Eglises TransformaXion constitue une autre preuve de la vitalité et de l'utilité de la FREE. En effet, celui-ci propose aux communautés qui le désirent un outil de diagnostic et de transformation, afin de leur permettre de trouver un nouvel élan. Il ne s'agit pas d'une énième méthode appliquée indistinctement à des Eglises différentes, mais d'un accompagnement spirituel et pratique, prodigué par une équipe compétente. TransformaXion est développé et proposé à la fois dans la FREE et dans l'Armée du salut.

Un budget déficitaire

Par contre, les finances sont à la peine. Le budget 2015 sera très probablement tenu. Celui de 2016 prévoit un déficit de 20'000 francs – mais qui pourrait atteindre 30'000 ou 40'000 francs – alors que ce budget est inférieur à celui de l’année en cours de plus de 100'000 francs. Cette baisse importante semble due au fait que de grandes Eglises locales ont réduit leur contribution, soit qu’elles connaissent des difficultés financières, soit qu’elles préfèrent privilégier des projets locaux plutôt que fédératifs. « Plusieurs petites communautés ont augmenté leur participation financière, précise Stéphane Bossel, responsable du Service administration de la FREE, mais cela ne compense pas d'importantes baisses de dons annoncées par de plus grandes Eglises. »

A une grande majorité, les délégués ont décidé de voter ce budget déficitaire, mais adapté aux besoins de notre fédération. En même temps, les Eglises ont été encouragées à augmenter leurs contributions. En cas de nécessité, un appel sera lancé dans le courant 2016. Il faut préciser que, au cas où le déficit avoisinerait les 20'000 francs, il disparaîtrait si chaque Eglise augmentait ses dons de 400 francs, ou si chaque membre de nos Eglises versait directement 4 francs de plus en 2016 à la FREE.

La question du budget a suscité plusieurs réactions. Il a par exemple été expliqué que certaines Eglises vivent un conflit de loyauté entre le développement de ministères locaux et les besoins légitimes de la FREE. Il a également été demandé que les communautés ne fassent pas de leur contribution à la FREE leur variable d'ajustement budgétaire, mais qu'elles considèrent leur soutien à la fédération comme une priorité.

L'utilité de la FREE pour les Eglises n'est plus à démontrer. Elle permet aux communautés locales d'atteindre ensemble des buts que celles-ci ne pourraient pas atteindre individuellement. Cela implique, dans un souci de cohérence, que chacun se sente responsable de son soutien.

  • Encadré 1:

    En bref

    - « Ensemble pour partager l'amour de Jésus-Christ avec chacun » : ainsi se décline la vision dont la FREE vient de se doter.

    - La dynamique de communication de la FREE évolue. Une place plus grande sera désormais laissée à l'audiovisuel et aux réseaux sociaux. L'information en phase avec l'actualité immédiate se trouvera essentiellement sur internet, alors que le journal Vivre proposera, six fois par an, des approches plus thématiques, ainsi qu'un volet missionnaire.

    - Un guide de rédaction des statuts d'une Eglise sera disponible dans quelques semaines. Il proposera des exemples et montrera aussi ce qui doit être fait ou évité, afin que les statuts soient valides d'un point de vue juridique.

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Fenêtre chrétienne de MaxTV

19 septembre

  • «Don Carson présente l'évangile de Jean» (Ciel ! Mon info)
  • «Le Sermon sur la montagne» avec Claude Baecher (Vitamine B)

26 septembre

  • Sawadogo Moïse (Burkina Faso): «L'Evangile de Jésus-Christ, un message qui responsabilise» (Ciel ! Mon info)
  • «Le Sermon sur la montagne» avec Claude Baecher (Vitamine B)