Neuchâtel : Alegria, un nouveau spectacle de gospel, du 11 au 15 novembre au Temple du bas

Événements

Du 11 au 15 novembre, l’Eglise évangélique de la Rochette (FREE) à Neuchâtel propose Alegria, une série de spectacles gospel avec chorale, danses et vidéo. Parmi les concepteurs du projet, Isabelle et Emmanuel Joos se préparent à une aventure d'envergure.

Par Claude-Alain Baehler | le lundi, 26 octobre 2015

« Pascale Bardet m'a proposé de reprendre le flambeau, se souvient Isabelle Joos, dans sa maison du Landeron. Et je n'aurais pas été en paix si j'avais dit non. » Cette musicienne, membre de l’Eglise évangélique de la Rochette (FREE) à Neuchâtel, s'est donc lancée dans la conduite d'une nouvelle chorale gospel. Celle-ci se produira du 11 au 15 novembre au Temple du bas.

Succéder à Pascale Bardet n'est pas une mince affaire, tant les séries de concerts gospel organisées en 2007, 2009, 2011 et 2013 avaient remporté du succès. En compagnie de 80 choristes issus de 25 communautés chrétiennes différentes, Isabelle Joos participe à la création de « Alegria », un spectacle comprenant un thème, de la danse et de la vidéo. Elle travaille avec son mari Emmanuel, qui conduit une équipe de quatre musiciens, de Marina Baerfuss, qui prend en charge les chorégraphies, et du vidéaste et réalisateur Yves Gertsch.

Amoureux… également de la musique

Isabelle et Emmanuel Joos sont originaires d'Alsace. Parents de deux adolescents, ils se sont établis en Suisse en 1992 et ont rejoint l’Eglise évangélique de la Rochette il y a une dizaine d'années. Ils se sont engagés auprès des enfants et des jeunes de la communauté.

Diplômée en flûte, chant et musicologie, Isabelle, 46 ans, enseigne la musique à Neuchâtel, au collège des Terreaux et au conservatoire de musique. Elle est également conseillère musicale pour le canton de Neuchâtel. « J'ai pris goût à l'enseignement de la musique à des adolescents, confie la musicienne. Cela me permet de nourrir des échanges formidables avec les jeunes qui me sont confiés. La musique procure un véritable épanouissement. Je trouve cela merveilleux. »

De culture musicale classique, Isabelle Joos a découvert le jazz et d'autres sortes de musiques avec son mari. « Il m'a permis de former mon oreille, explique-t-elle. Et maintenant, j'aime le jazz, le gospel et bien d'autres musiques. »

Emmanuel Joos, 43 ans, enseigne les mathématiques et l'informatique dans des gymnases de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. Il joue de la basse et, pour lui, la musique est une activité « indispensable ».

Emmanuel s'étonne de constater à quel point le gospel a du succès dans notre société : « C'est une musique très vairée, à l'origine du jazz, du rock, de la soul et de bien d'autres ». « Et dans le recueil de chant des écoles, le gospel a beaucoup de succès. Il est très demandé par les jeunes », constate Isabelle.

Le site du projet.

  • Encadré 1:

    Quatre concerts en novembre

    Quatre spectacles sont agendés en novembre à Neuchâtel, au Temple du bas (rue du Temple-Neuf 5). Ils auront lieu le mercredi 11 à 20h, le vendredi 13 à 20h, le samedi 14 à 20h et le dimanche 15 à 17h. De plus, la chorale se produira lors du culte le dimanche 15 novembre à 10h, au Temple du bas.

    Avec 80 choristes, 10 danseurs, une formation musicale et une animation sur grand écran, Alegria propose un spectacle complet sur le thème du cœur et des sentiments : la joie, la tristesse, le sens de la vie, le salut. Deux solistes de renom apporteront leur contribution. Il s'agit de Sophie Kummer-Noir, qui a conduit les chorales du Glo-Gospel, et de Johary Rajaobelison, directeur du Ubuntu Gospel, à Colmar.

En question : participer au débat

Publicité

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

24 janvier

  • Olivier Zwicky, un acteur au service de la Bible (Ciel ! Mon info)
  • Michael W. Smith, le king de la pop chrétienne (Connexion)

31 janvier

  • Les convictions de Denis Mukwege, médecin et pasteur (Ciel ! Mon info)
  • Face à face avec Acappella (Connexion)