Leymah Gbowee, une Nobel de la Paix, à l’Eglise évangélique de Morat le 29 octobre

Événements

Une Nobel de la Paix sera accueillie par une Eglise de la FREE. Le jeudi 29 octobre, le Centre de rencontre FREE-Morat accueillera la Libérienne Leymah Gbowee, co-lauréate du prix Nobel de la paix 2011.

Par La FREE | le vendredi, 02 octobre 2015

Surnommée « guerrière de la paix », la militante pacifiste Leymah Gbowee, co-lauréate du prix Nobel de la paix 2011, donnera une conférence à l’Eglise évangélique de Morat le jeudi soir 29 octobre. Invitée pour la conférence annuelle de StopPauvreté, cette Libérienne est un exemple de résilience, de ténacité et de courage. Par le mouvement des femmes pour la paix qu’elle a initié et dirigé, elle a contribué à mettre fin aux guerres civiles qui ont ravagé le Libéria de 1989 à 2003, sous le régime du dictateur Charles Taylor.

Quand les femmes se lèvent

Victime d’un époux alcoolique et violent, elle ne se laisse pas abattre. Elle se forme comme assistante sociale, puis elle s’engage dans un programme de guérison des traumatismes, mis en place par l’Eglise luthérienne dont elle est membre.

Prière et grève du sexe

En 2000, Leymah fonde le mouvement des femmes pour la paix. En 2003, alors que les violences secouent son pays, elle invite les femmes de toutes les religions à prier et à manifester toutes vêtues de blanc. « Nos exigences n’étaient pas partisanes. Elles étaient simples et claires : le gouvernement et les rebelles devaient déclarer un cessez-le-feu immédiat. » Pour parvenir à ses fins, elle propose à ses camarades de lutte la « guerre du sexe », soit de se refuser sexuellement à son partenaire, tant que les combats continuent. « Dans le passé, nous étions silencieuses… mais après avoir été violées, déshumanisées et infectées par des maladies, après avoir vu nos enfants tués et nos familles détruites, la guerre nous a appris que l’avenir repose dans un NON à la violence et un OUI à la paix ! Nous ne céderons pas, tant que la paix ne prévaudra pas. » Charles Taylor quittera finalement le pouvoir en août 2003. Il sera condamné en 2012 pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il est ainsi le premier ex-chef d’Etat à être condamné depuis le procès de Nuremberg.

Leymah Gbowee donnera une conférence à Morat le jeudi 29 octobre à 20h dans les locaux que le Centre de rencontre FREE-Morat partage avec l’Eglise FEG (Meylandstrasse 8). La conférence sera donnée en anglais avec une traduction en français.

Le site web du Centre de rencontre FREE-Morat.

  • Encadré 1:

    Découvrir un portait de Leymah Gbowee

    La journaliste Gabrielle Desarzens a publié un portrait de Leymah Gbowee dans son livre : Parole aux femmes. Au Sud comme au Nord, elles changent le monde (Lonay, StopPauvreté, 2014, p. 13-20). A lire ici.

  • Encadré 2:

    Leymah Gbowee à la journée StopArmut 2015 le 31 octobre

    La Conférence annuelle de StopPauvreté suisse allemande aura lieu cette année à la Gfellertkirche de Bâle. L’oratrice principale sera Leymah Gbowee. La co-lauréate du Nobel de la paix 2011 donnera à 11h 15 une conférence sur le thème : « Promouvoir une culture de la paix ».

    Plus d’infos et inscriptions.

1 réaction

  • Roux lundi, 19 octobre 2015 09:26

    Bonjour, comme toutes les informations sont en allemand, je souhaite savoir s'il sera possible d'écouter cette conférence en français ? Sur la TV romande, sur la radio où ? L'information m'intéresse beaucoup.
    Je vous remercie par avance de me donner la réponse. Par avance je vous en remercie.
    Lynda Roux

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

29 août

  • «Hubert de Torcy ou la passion de l’Évangile dans les médias» (Ciel ! Mon info)
  • «Le Sermon sur la montagne» avec Claude Baecher (Vitamine B)

5 septembre

  • «La sexualité: évaluer notre satisfaction» avec Christian Reichel (Mieux vivre à deux)
  • «Le Sermon sur la montagne» avec Claude Baecher (Vitamine B)