Langham Partnership en route pour lancer une formation à la prédication en Suisse romande

Événements

La formation à la prédication est un besoin pour nombre de pasteurs et de prédicateurs évangéliques de Suisse romande. Forte de son expérience dans le domaine, la fondation Langham Partnership, fondée par le célèbre théologien John Stott, se prépare à lancer une dynamique de formation dans notre région.

Par Serge Carrel | le vendredi, 04 septembre 2015

Le 26 août, David Valdez, président du secteur Eglise et théologie de la FREE, et Colin Donaldson, secrétaire général des Groupes bibliques des écoles et des universités (GBEU), ont rassemblé à Yverdon-les-Bains une vingtaine de pasteurs et de responsables d’œuvre romands, pour annoncer le lancement d’une formation à la prédication. Cette formation s’inspirera du matériel publié par la fondation interdénominationelle Langham Partnership, initiée par John Stott.

Le premier niveau de la formation en 2016

En 2016, l’antenne suisse de Langham Partnership devrait organiser le premier module de formation, soit sur plusieurs week-end, soit sur une semaine. D’ordinaire, les équipes de la fondation Langham mettent en place un cursus qui se déroule sur trois ans et qui, une fois l’an, rassemble des prédicateurs, pasteurs ou membres d’Eglise, pour leur permettre tout d’abord de découvrir « Les principes de la prédication biblique », de « Prêcher le Nouveau Testament », puis, durant la troisième année, de « Prêcher l’Ancien Testament ».

Le volet « prédication » de la fondation Langham est connu en Afrique. David Valdez, également formateur pour cette fondation, va régulièrement donner de tels séminaires en Afrique francophone. En Europe, a relevé Mark Meynell, l’un des cinq salariés de la fondation, une quinzaine de pays ont développé une antenne Langham et proposent ce type de formation aux prédicateurs locaux. Il s’agit non seulement de mettre sur pied cette formation, mais aussi de lancer des clubs de prédicateurs qui se retrouvent toutes les six semaines afin d’échanger et de se soutenir dans leurs activités homilétiques. « En Espagne, a relevé Mark Meynell, il existe actuellement 75 clubs, et quelque 200 Eglises sont impliquées dans ce processus. Cela devrait avoir un impact énorme sur ce pays », a-t-il ajouté.

Une prédication pour faire des ponts entre la Bible et aujourd’hui

Le pasteur français Mike McGowan, l’autre « avocat » de la fondation Langham qui avait fait le déplacement, a expliqué comment il développait une telle dynamique en Bretagne. Très réservé sur l’emploi du terme « prédication exposition » pour parler du type de prédication proposé par Langham, il a préféré employer le terme « prédication biblique dite textuelle ». Derrière cette formule, il s’agit, comme John Stott l’explique dans son livre Le défi de la prédication, de « construire des ponts qui enjambent le gouffre entre le monde biblique et le monde moderne… » Pour le fondateur de Langham Partnership, les prédicateurs qui ont une théologie conservatrice ont tendance à vivre sur le versant biblique de la vallée, alors que les prédicateurs qui se prévalent d’évoluer avec leur temps fondent leurs sermons avant tout sur le versant « monde moderne » de la vallée. « Ainsi s’aperçoit-on que les conservateurs sont bibliques mais pas de leur temps, alors que les libéraux et les radicaux sont de leur temps mais pas bibliques, ajoute John Stott. (…) Nous devons donc nous battre pour relier la parole intangible de Dieu à notre monde en perpétuel changement, sans sacrifier la vérité ni mépriser l’actualisation. »

Serge Carrel

  • Encadré 1:

    Le matériel autour de la prédication déjà disponible en français

    La fondation Langham Partenership a publié plusieurs ouvrages en français pour former à la prédication. Le manuel de référence est un abrégé de l’ouvrage de John Stott : I Believe in Preaching. Il est paru en français sous le titre : Le défi de la prédication. Transmettre la Parole de Dieu dans le monde d’aujourd’hui (Cumbria, Langham Preaching Ressources, 2014, 144 p.).

    Les autres ouvrages disponibles sont : Phil Crowter, Prêcher la grande histoire de Dieu (Cumbria, Langham Preaching Ressources, 2012, 96 p) ; Phil Crowter, Prêcher Marc (Cumbria, Langham Preaching Ressources, 2014, 160 p.) ; David Sprouse, Prêcher 2 Timothée (Cumbria, Langham Preaching Ressources, 2015, 104 p.).

  • Encadré 2:

    Langham, la fondation de John Stott

    Tout au long de son ministère, l’Anglais et anglican John Stott (1921-2011) était habité par trois convictions. Tout d’abord : Dieu veut voir grandir son Eglise en maturité, en Christ ; ensuite l’Eglise croît par la Parole de Dieu et, enfin, la Parole de Dieu est communiquée avant tout par la prédication. Afin de concrétiser ces convictions, la fondation Langham Partnership s’investit dans trois domaines au plan international : la publication de livres pour les pasteurs en Afrique (Langham Litterature), l’octroi de bourses pour permettre à des étudiants de mener à bien une thèse de doctorat (Langham Scholars) – actuellement 450 étudiants en théologie ont bénéficié d’une telle bourse et ont obtenu une thèse de doctorat – et la formation à la prédication (Langham Preaching). En 11 ans, une soixantaine de pays ont développé une antenne Langham pour la prédication, principalement en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. « Nous ne souhaitons pas construire un ‘empire’, a souligné Mark Meynell. Langham Partnership ne salarie que cinq personnes dans le monde. Tout le travail est bénévole et nous fonctionnons comme un mouvement plutôt que comme une institution. »

    Le site de Langham Partnership.

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

20 septembre

  • « Sylvette Huguenin : quand l'épreuve conduit à la tête de l'Armée du salut » (Ciel ! Mon info)
  • « Recevoir les mystères de la Bible » avec Christophe Reichenbach (Vitamine B)
27 septembre
  • « Redécouvrir l'importance de la prière » avec Marcel Niederhauser (Ciel ! Mon info)
  • « Faut pas trop penser ! » avec Christophe Reichenbach (Vitamine B)

Le mercredi à 20h sur MaxTV