Relations entre réformés, catholiques et évangéliques : une nouvelle configuration se dessine

La Faculté de théologie de Fribourg, grâce à son Centre d’études pour la foi et la société, contribue de manière importante au dialogue entre les diverses composantes confessantes du christianisme suisse. Les journées de juin prochain sont un signe encourageant, notamment par la place qui est faite à des théologiens évangéliques d’envergure.

Par Serge Carrel | le mardi, 15 mai 2018

Du 20 au 22 juin prochain, la Faculté de théologie de Fribourg – catholique ! – accueillera pour la cinquième fois les Journées d’étude pour le renouveau théologique et sociétal. Le thème en sera : « En Christ. Ensemble vers le Centre » avec notamment le théologien anglican de sensibilité évangélique Alister McGrath.

Un christianisme confessant émerge

Organisées principalement par le pasteur réformé Walter Dürr de Bienne, leader de la Communauté évangélique Jahu et directeur du Centre d’études pour la foi et la société de l’Université de Fribourg, ces journées permettent l’émergence sur l’ensemble de la Suisse d’une conscience nouvelle : celle d’un christianisme confessant par-delà les clivages catholiques, réformés et évangéliques.

Par l’invitation de théologiens-phares de la scène évangélique anglo-saxonne, ces rencontres montrent que la réflexion théologique en milieu évangélique se porte extraordinairement bien. L’an dernier, N.T. Wright, le spécialiste d’envergure mondiale du Nouveau Testament, Amos Yong, un remarquable théologien pentecôtiste, ou l’évêque anglican Graham Tomlin, ancien responsable du St Mellitus College à Londres, ont marqué, parmi d’autres, ces journées de leur empreinte. Voilà deux ans, c’est le théologien pentecôtiste d’origine croate, Miroslav Volf de la Faculté de Yale aux Etats-Unis, qui intervenait avec des contributions de qualité sur foi et politique dans l’espace public et sur le dialogue chrétiens-musulmans.

Par-delà les étiquettes dénominationnelles, un regroupement de chrétiens et de théologiens confessants est en train de se constituer. Il regroupe catholiques, réformés, orthodoxes et évangéliques qui confessent Jésus-Christ comme « Centre de leur foi », en bref comme seul Seigneur et Sauveur.

Un coup marketing pour la Faculté catholique

De plus, la présence cette année de représentants de la HET-PRO et de la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, via les professeurs David Bouillon et Henri Blocher, fera de ces journées une occasion de dialogue unique en son genre en Suisse et dans le monde francophone.

Dans ce contexte, pas étonnant que nombre de doctorants et d’étudiants évangéliques optent pour la Faculté de théologie de Fribourg – catholique ! – pour poursuivre ou même mener leurs études !

Serge Carrel

« En Christ. Ensemble vers le Centre », 5e édition des Journées d’étude pour le renouveau théologique et sociétal à la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg. Dates : 20 au 22 juin 2018. Lieu : Université de Fribourg. Infos et inscription.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Nouveau numéro Vivre

Agenda

Vers l'agenda