Le président de la FEV, Olivier Cretegny, a expliqué sur les ondes de RTS La Première les raisons qui poussent la Fédération évangélique vaudoise à reporter le dépôt de sa déclaration liminaire.

Publié dans Actualité

Nouvel épisode dans la saga de la demande de reconnaissance d’intérêt public des évangéliques dans le canton de Vaud. Le propos du chargé des affaires religieuses du canton indique que l’attitude des évangéliques face à l’homosexualité constituera un point d’évaluation incontournable pour obtenir la reconnaissance.

Publié dans Actualité

La date était fixée. Les petits fours presque préparés… Mais vu les questions qui habitent nombre de responsables d’Eglises membres, le dépôt officiel de la demande de reconnaissance d’intérêt public des évangéliques vaudois est remis à plus tard.

Publié dans Actualité

Il a été professeur à la Faculté de théologie et de sciences des religions de Lausanne (Unil) pendant 36 ans. Ce retraité actif est aujourd’hui membre de la Commission consultative en matière religieuse (CCMR) du canton de Vaud, la commission d’experts qui examine les candidatures des communautés religieuses à la reconnaissance d’intérêt public. Serge Carrel l’a rencontré pour un entretien peu avant l’annonce officielle du dépôt de candidature de la Fédération évangélique vaudoise (FEV).

Publié dans Actualité

La demande de reconnaissance d’intérêt public des évangéliques vaudois est prête. C’est ce dont s’est réjoui Olivier Cretegny, le président de la Fédération évangélique vaudoise, à Bussigny le 29 mars. Il a salué la présence de l’Armée du salut qui a pu finaliser au dernier moment toutes les démarches administratives pour remplir les conditions exigées par le canton.

Publié dans Actualité

La conseillère d’Etat Béatrice Métraux donne des conférences sur la situation de la reconnaissance d’intérêt public des communautés religieuses minoritaires. Elle était à Villeneuve lundi. Elle sera à Morges et à Yverdon-les-Bains les 20 et 28 mars.

Publié dans Eglises

Dans la saga de la reconnaissance d’intérêt public, les évangéliques vaudois viennent de franchir une étape importante. Ils ont complètement refondu leurs instances représentatives au plan vaudois. Dorénavant, ils ont mis en place une fédération d’Eglises locales qui devront jouer la transparence avec l’Etat.

Publié dans Actualité

Sur Vaud, il y avait jusque-là des aumôniers réformés, catholique romains et juifs payés par l’Etat dans les prisons et hôpitaux publics. A l’avenir, des aumôniers anglicans et catholiques chrétiens seront aussi à disposition, puisque ces 2 communautés religieuses viennent de demander d’être reconnues « d’intérêt public ». L’UDC a déjà annoncé le lancement d’une initiative contre ce qu’elle estime être une porte ouverte aux intégrismes.

Publié dans Société

De nouvelles communautés religieuses sont en voie d’être reconnues d’intérêt public sur Vaud. Les Anglicans et les catholiques chrétiens ont signé lundi 31 octobre une déclaration liminaire d’engagement en vue d’être reconnus comme tel.

Publié dans Société

La demande de reconnaissance d’intérêt public des évangéliques vaudois prend plus de temps que prévu. L’Etat demande de nouveaux statuts à une fédération qui pourrait regrouper dorénavant uniquement des Eglises locales. Le point, une année après la publication du règlement d’application de la loi sur la reconnaissance des communautés religieuses.

Publié dans Eglises
Page 1 sur 2