Tutos louange : des artistes confirmés expliquent la louange

Louange

Les Tutos louange sont des clips vidéo qui donnent la parole à des responsables de louange reconnus. Ceux-ci expliquent de manière pratique et didactique comment ils exercent leurs dons. A voir absolument !

Par Claude-Alain Baehler | le mercredi, 06 mai 2015

Comment présider un temps louange ? Comment choisir et introduire les chants ? Comment rendre l'auditoire participatif ? Vers qui se tourner pour trouver des conseils utiles et recevoir des retours constructifs ? Comment former et développer une équipe de louange, tant sur le plan spirituel que musical ? Comment composer des chants ?

Ces questions, et d'autres encore, nous les avons posées à des conducteurs de louange reconnus, alors qu'ils se trouvaient en Suisse romande. Leurs réponses ont été filmées et rassemblées par thème dans des vidéos d'une dizaine de minutes chacune. Elles sont intitulées : Tutos louange.

Des conseils de pros

Ainsi, des responsables de louange, des musiciens ou des personnes désireuses de mieux connaître les joies et les défis de la musique au culte ont la possibilité de découvrir les conseils de conducteurs de louange tels que Sylvain Freymond, Dan Luiten, Pierre-Nicolas, Matt Marvane, Daniel Pitarella, Carine Wahlen, Thomas Blanc ou Raphaël Metz.

Les trois premiers Tutos louange sortent actuellement et peuvent être vus sur lafree.ch. Ils sont intitulés : Présider un moment de louange, Gérer un groupe de louange et Composer un chant.

« La composition d'un chant, c'est 10 pour cent d'inspiration et 90 pour cent de transpiration », explique Dan Luiten dans le Tuto louange consacré à ce thème. Avec d'autres artistes, il explique comment il compose, quelle est la place de l'inspiration dans son travail ou comment il se fait aider afin d'améliorer ses œuvres.

Les Tutos louange se veulent pratiques. Les vidéos permettent à chacun de trouver des conseils et des astuces auprès des meilleurs.

Tutos de louange - FREE COLLEGE

3 réactions

  • scharf rachel vendredi, 08 mai 2015 11:40

    Le vent souffle ou il veut,et tu entends le bruit qu'il fait,mais tu ne sais pas d'où il vient ni ou il va.
    IL EN EST DE MÊME POUR CELUI QUI EST NE DE L'ESPRIT jean3 V8;
    Vous manipulez le ST ESPRIT avec tous vos enseignements qui semblent logique humainement,mais le ST ESPRIT ne se laisse pas guider par l'être humain.
    L'ETERNEL a toujours choisit les petits ,comme abraham,david etc..pour guider son peuple.
    JESUS CHRIST a besoin de disciples humbles,à l'écoute du vent de l'esprit et non de disciples manipulateurs .
    Je crois en JESUS CHRIST fils du D.IEU vivant,créateur des cieux et de la terre,réssuscité et assis à la droite du PERE.Je veux un peuple qui m'adore en esprReit et en vérité
    Allez vous publier le commentaire?
    Rachel scharf

  • Carrel Serge samedi, 09 mai 2015 05:09

    Chère Madame Scharf (Piquante en allemand???),
    Nous n'avons pas pour habitude de censurer les commentaires, tant qu'ils ne s'attaquent pas directement aux personnes... Le vôtre émet un avis qui pose la question de la manipulation... Question pertinente, mais qui ne me semble pas concerner les personnes interviewées par mes collègues. Tous me semblent être des serviteurs qui cherchent à conduire chacun dans une véritable rencontre avec le Dieu vivant...
    Meilleurs messages. SC

  • Yves SCHILLSOTT lundi, 11 mai 2015 14:32

    Merci de votre travail dans la découverte de l’e-Learning. Il y a de bonnes informations dans ces documents multimédia, mais ce ne sont pas vraiment des tutoriels dans le sens d’un dispositif de formation s’adressant à des apprenants.

    Il n’y a aucun objectif qui soit défini et pas non plus d’éléments de vérification permettant de valider un contenu formatif qui soit transmis et/ou assimilé.

    La formule pédagogique utilisée est celle de l’interview, centrée sur le « formateur » qui sait et qui transmet une connaissance à des apprenants passifs, qui consomment le document multimédia, comme des enfants, sans intervenir dans le processus.

    Il n’y a pas d’échange ni d’interaction. Pas non plus de prise en compte de l’apprenant comme un partenaire qui a déjà un certain niveau de connaissances et qui va pouvoir intégrer les choses nouvelles qui lui sont transmises dans son bagage personnel, comme le ferait un adulte qui a déjà un parcours de vie.

    Il n’y a pas de synthèse qui aide à mémoriser ce qui a été partagé.

    Je n’ai pas perçu dans ces « tutoriels » quelque chose qui m’incite à l’action, à mettre en pratique ce qui a été partagé.

    Bien que le contenu soit intéressant et de qualité, ces documents multimédias sont plus proches d’un ensemble de témoignages que d’un processus de formation. Le contenu formatif du dernier module sur la composition d’un chant est néanmoins plus conséquent.

    Je vous encourage vivement à poursuivre votre démarche de réflexion et de développement de modules e-Learning, qui offre des structures intéressantes pour la conception de dispositifs de formation, particulièrement adaptés à des adultes, en brisant les barrières du temps et de la distance. Il y a ici un vrai potentiel à exploiter.

    Yves Schillsott
    Informaticien, Formateur d'adultes

Publicité

Nouveau numéro Vivre

Agenda

Vers l'agenda