Rendez-vous aux KidsGames 2018 grâce à internet

Actualité

Avec quelque 2500 enfants de 7 à 14 ans, encadrés par 500 bénévoles, les KidsGames constituent un événement phare de l’été en Suisse romande. Le 12 août, la cérémonie d’ouverture pourra être suivie en direct sur le site internet www.kidsgames.ch. Puis, durant la semaine, des vidéos tournées dans les régions où se passeront les compétitions pourront être découvertes sur le même site. A ne pas manquer !

Par Claude-Alain Baehler | le vendredi, 10 août 2018

Le dimanche 12 août, dès 14h, chacun pourra suivre en direct la cérémonie d’ouverture des KidsGames 2018, organisée par douze organisations chrétiennes de Suisse romande (1). Celle-ci rassemblera quelque 2200 enfants de 7 à 14 ans, 500 bénévoles et 500 spectateurs dans l’Espace Gruyère de Bulle. Elle sera retransmise par l’intermédiaire du site internet des KidsGames : www.kidsgames.ch.

Prélude à six jours d’animations sportives, ludiques et bibliques en Suisse romande, cette cérémonie sera en grande partie animée par des enfants, notamment sur le plan musical et artistique. Elle se terminera avec l’hymne des KidsGames, interprété par les jeunes élèves de l’école de musique Psalmodia, ainsi que l’allumage de la flamme de ces olympiades spéciales.

Cette année, les KidsGames auront lieu dans 17 régions de Suisse romande : Aigle, Broye, Echallens, Gruyère, Jura-bernois et Jura, La Côte, Lausanne, Littoral neuchâtelois, Montagnes neuchâteloises, Morges et pied du Jura, Orbe, Palézieux, Riviera et Pays-d'Enhaut, Valais, Val-de-Ruz, Val-de-Travers, Yverdon-les-Bains. Chaque région accueillera entre 30 et 300 enfants, pour un total de 2500 participants.

Participation en hausse

« La participation est en hausse, confirme Emmanuel Schmied, président des KidsGames et diacre dans la paroisse réformée de La Sallaz, à Lausanne. Et cette année, nous nous réjouissons d’être rejoints par une nouvelle région, celle de la Gruyère. Dans cette région fribourgeoise, l’organisation des KidsGames a donné l’occasion aux Eglises réformée, évangéliques et catholique de développer une belle collaboration ».

Dans les régions, les joutes permettront à des équipes de dix à douze enfants de se mesurer dans des sports et des jeux qui valorisent chaque participant et favorisent le travail d’équipe. Les trois sports officiels des KidsGames sont le poull-ball, un jeu collectif mixte inventé par François Poull à l’Internat autonome de Virton en Belgique, la cours'agile, une course relais, et le passemoilesbouchons, un jeu où les participants forment une chaîne et se passent des bouchons. Chaque région complète ces compétitions avec d'autres sports tels que le kin-ball, le football, la balle à deux camps, le basket-ball ou le tchouk-ball.

Des temps de découverte biblique viendront compléter le programme. Cette année, l’observation du comportement de cinq animaux – la marmottes, la raie manta, la grenouille des bois, le pingouin empereur et le caribou toundrique – viendra présenter des valeurs importantes pour la vie.

A partir du mardi soir, chaque région enverra régulièrement un petit reportage racontant quelques spécificités du lieu. Il sera possible de découvrir ces vidéos sur le site internet des KidsGames : www.kidsgames.ch.

 

(1) Les Eglises et œuvres engagées dans les KidsGames : Armée du salut, Fédération romande d’Eglises évangéliques, Grain de blé, Fabricants de joie, Flambeaux de l’Evangile, Compassion, Ligue pour la lecture de la Bible, Forum Emmaüs, Eglise réformée, Eglise catholique, Eglises évangéliques de réveil, Jeunesse mennonite suisse.


Le site internet des KidsGames : www.kidsgames.ch.

  • Encadré 1:

    Partenariat africain

    Depuis quatre ans, sous l’impulsion du pasteur FREE Thierry Cuny, les KidsGames ont été introduits au Burkina-Faso, au Niger et en Côte d'Ivoire ; bientôt au Togo et au Sénégal. Vécu sous forme de camps, ils rassemblent actuellement quelque 300 enfants.

    Ces KidsGames africains constituent non seulement une démarche sportive et biblique, mais aussi d’entraide avec de l’aide médicale, des animations dans un orphelinat, des soirées d’information à propos du Sida, des animations permettant d’apprendre à développer son potentiel.

    Des jeunes viennent de Suisse à l’occasion de ces KidsGames africains. Ils participent à l’encadrement des camps et découvrent une réalité différente.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.