Emmanuel Maennlein : un pasteur face au monde spirituel

Livre

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans un ministère de pasteur et d’évangéliste itinérant dans toute la francophonie, Emmanuel Maennlein présente son ouvrage : Le combat spirituel. Les 7 clés de la victoire. Rencontre.

Par Camille Kursner | le vendredi, 22 juin 2018

Il était l’un des orateurs de One’ 2017, l’événement qui a rassemblé les chrétiens de Suisse romande en novembre dernier. A cette occasion, le Français Emmanuel Maennlein a présenté son dernier livre : Le combat spirituel. Les 7 clés de la victoire (1).

Un thème méconnu

Au bénéfice de plus de 20 ans d’expérience dans un ministère de pasteur et d’évangéliste itinérant dans toute la francophonie, Emmanuel Maennlein y développe une thématique encore méconnue ou très peu enseignée dans les milieux évangéliques classiques du vieux continent. « Suite à mon livre “Médiums, astrologues, guérisseurs... ce qu’ils ne vous disent pas“ destiné aux non-chrétiens, j’ai souhaité écrire un livre sur le combat spirituel pour les chrétiens. Au fil des années, j’ai pris conscience que soit les chrétiens ne connaissent pas le monde spirituel, soit certains partent dans des excès avec une angéologie (doctrine des anges) basée principalement sur l’expérience. »

Ainsi, l’objectif fondamental de l’ouvrage Le Combat spirituel est de poser les bases bibliques simples d’une thématique actuelle qui concerne chaque chrétien. Selon Emmanuel Maennlein, « tout chrétien peut venir en aide à son prochain lorsqu’il s’agit de problèmes spirituels ».

« Face aux manifestations spirituelles, j’étais paumé ! »

« Face aux manifestations spirituelles, j’étais paumé au départ ! confie-t-il. Personne ne m’avait enseigné dans nos milieux sur la manière de faire face à une telle situation. » Engagé dans un ministère d’évangéliste, il s’est vite retrouvé à suivre des personnes ayant pratiqué l’occultisme. Comment réagir lorsqu’un démon se manifeste chez une personne suite à une prière ? Emmanuel Maennlein n’en avait pas la moindre idée.

Au fil de ses voyages et de ses rencontres, l’auteur s’est mis à côtoyer des communautés qui pratiquaient la délivrance. C’est grâce à celles-ci qu’il a pu acquérir une connaissance et une expertise dans le domaine. « Le monde spirituel n’existe pas uniquement en Afrique, nous dit-il ! Cependant, il est caché en Europe. » Ces dernières années, Emmanuel Maennlein a reçu des centaines de demandes et de visites de personnes qui souffrent des effets négatifs du monde des ténèbres. « Quand les gens vous font confiance, ils vous livrent leurs expériences effrayantes avec le monde occulte. Dès lors, j’ai pu aider des centaines de personnes qui vivent ces réalités. »

Le combat spirituel est toujours lié à l’annonce de l’Évangile !

Cependant, l’évangéliste ne souhaite jeter la pierre à personne ! Il observe simplement une méconnaissance du sujet. Pour lui, le combat spirituel – une expression qui n’existe pas dans la Bible elle-même – est toujours lié à l’annonce de l’Évangile du salut, à savoir celui de Jésus-Christ qui nous sauve de notre condition pécheresse et qui nous conduit dans le Royaume de Dieu. Beaucoup oublient cette vérité, à tel point que certains milieux tournent en rond en combattant de façon incessante, sans qu’il y ait un enjeu salutaire. Or, dans les évangiles tout comme dans les Actes, le combat spirituel se manifeste toujours en lien avec l’annonce de l’Evangile. 

Un encouragement pour les témoins du Christ

A tous ceux qui veulent annoncer l’Evangile, Emmanuel Maennlein transmet le message suivant : « Soyez sur vos gardes lorsque vous manifesterez du zèle pour faire connaître le nom de Jésus et que vous entraînerez d’autres chrétiens dans vos aventures ! Vous allez déranger. Déstabiliser tous ceux qui veulent rester politiquement corrects, ne pas “choquer“ et rester sous “perfusion spirituelle“. »

Concrètement dans le combat spirituel, Emmanuel Maennlein invite à prendre conscience de 7 clés qui conduisent à la victoire. La clé de voûte, c’est le fait que le règne du Christ est déjà présent. Ensuite qu’au travers du Christ, le chrétien est au bénéfice d’une autorité en recourant à la Parole de Dieu, à l’invocation du nom de Jésus et de son sang sur nos vies. Les dons de l’Esprit et une prière persévérante permettront aussi de libérer les personnes captives.

Camille Kursner

Note
1 Emmanuel Maennlein, Le combat spirituel. Les 7 clés de la victoire, Marpent, BLF Editions, 2015, 160 p.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda